Un Ressort externe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Ressort externe

Message  Admin le Jeu 10 Nov - 21:29

Voici les différentes étapes de la réalisation d'un couteau pliant dit à ressort externe

aller on commence par les matières, un petit passage chez l'usineur du coin et voilà des bouts d'acier (c'est du 90MV8)
un plat de 25x3 et un autre de 10x2 respectivement pour la lame et le ressort




d'un autre côté, un petit tour chez le boucher et voilà un beau tronçon d'os de boeuf (qui commence à fouetter)



Préparation de l'os :
mis à bouillir pendant quelques heures (je l'ai un peu oublié sur le feu), ensuite un passage au lave vaisselle, il ressort nickel
ensuite, découpe de tronçon à la scie à métaux (ça se coupe bien mais j'en l'impression que ça foire l'affutage de la scie), j'ai essayé avec un disque à tronçonner, ça marche très bien mais ça fait une poussière du diable qui pue et qu'est pas très bonne pour la santé
je fais une des grandes faces bien droite avec le touret à bande


J'utilise un touret à meuler avec meule et bande pour profiler la lame




prétaillage du cran de lame et profilage du ressort à la lime




polissage des lames et ressort






Cintrage du passant d'anneau à chaud, j'utilise un petit chalumeau et une pince à bec long et fin



l'anneau est une baguette de soudure, mais un simple fil de fer épais convient, faire un anneau et couper proprement, poncer les bavures de coupe




j'ai eu un soucis avec une plaquette d'os, elle s'est fendue dans l'épaisseur, dommage, j'ai donc réduit les dimensions (je devais faire le manche en os pour la grande lame, se sera pour la petite) et j'ai du rajouter des intercalaires en bois et finalement ça fait plus joli (je le prépare comme les plaquettes en os, sauf que je dois leur faire 2 faces bien planes et bien parallèles)

bon voilà toutes les pièces préformées et dégrossies, il manque juste les rivets et les intercalaires laiton




Quand les plaquettes sont prêtes (bien plane, bien parallèle, à peu près aux dimensions), on passe au collage

pour l'os j'utilise de la colle epoxy bicomposant trouvable chez bricotruc (lire la notice pour l'utilisation), une bonne grosse nuit de séchage sous pression




de l'autre côté, j'ai dégrossi le pion de centrage à la lime fine
un conseil, commencer par faire un beau carré de 3mm de côté et le passer en rond plutôt que de faire un beau rond de 4 et le diminuer




Voici les plaquettes après collage, ponçage des cotés et perçage




premier montage à blanc, c'est toujours une forte émotion !






Alors, ensuite fabrication de la pièce intercalaire de l'arrière du manche
c'est le même bois que les plaquettes mais on peut changer, l'épaisseur est très importante, elle fait pile l'épaisseur de la lame et des 2 rondelles de montage
l'arrondi est bien ajusté à la lame et la position fera la butée de la lame fermée

toujours coller un côté à la fois car lors de la mise dans l'étau, les pièces ont tendance à glisser, il faut pouvoir le voir et repositionner si besoin (colle à bois)



vous remarquerez la position de la pointe de la lame, légèrement à l'intérieur du manche




collage de la deuxième plaquette et dégrossissage du la forme finale du manche (grosse émotion aussi)




Voici que finissent les amusements, les difficultés arrivent : l'émouture

Sur la tranche, laisser 0.5mm d'épaisseur
ensuite je casse l'angle du tranchant à 45° et avec un bidon d'huile de coude et une grosse lime j'y vais progressivement en respectant toujours bien les angles de limage
(pour cette fois, j'ai utilisé une lime, c'est chiant mais ça fait du boulot propre et surtout, peu de ratages possibles, j'avais pas le temps de me planter)




ensuite je fini les ajustements avec le manche au dimensions finales (photos plus tard, j'ai plus de pile sur l'APN)

ensuite, repolissage, ne laisser aucune rayure cette fois, on y reviendra pas




Quand tout c'est bien passé, que tous les ajustements sont OK, on peut passer à la trempe
ici, j'ai trempé à l'huile, j'ai utilisé le chalumeau du boulot
je ne fais pas de revenu, la trempe n'est pas trop dure


voici la lame à la sortie de la trempe, elle est réussie (cool)
vous remarquerez la forme légèrement différente du cul de lame après les ajustements




Bon, parlons des ajustements :

première photo, lame ouverte :
(flèches brunes) il faut bien que la lame autour du pion et le dessus du manche soit au même niveau, la lame peut éventuellement dépasser très légèrement mais pas en dessous, le ressort n'appuierait pas sur la lame ouverte et il y aurait du jeu, c'est désagréable à l'utilisation




deuxième photo, lame fermée :
(flèches rouges) le dos du manche et la lame doivent être parfaitement alignés, légèrement en dessous, il  y aura du jeu lame fermée, c'est pas terrible dans la poche
(flèches vertes) sur tout l'arrondi du devant, la lame ne doit pas dépasser du manche, ça fait pas joli




deuxième et troisième photo :
(flèches violette) l'angle est très important à ce niveau, à l'ouverture de la lame, il doit bien dépasser du manche, c'est ce qui permettra de bien maintenir la lame fermée




Avec un vieux bout de tôle et un joli dessin, on fait le cavalier




le cavalier est la pièce qui va maintenir le ressort en place




Voici la lame nettoyée, il reste le polissage final au feutre à faire




Montage du cavalier riveté sur le ressort




Pliage du cavalier, une fois en place, perçage du manche et fabrication des clous (juste des clous raccourcis et polis)




Vous remarquerez sur la photo, une petite empreinte au milieu du manche pour laisser la place au rivet du cavalier (on voit pas très bien)




Et voilà, montage terminé, il fait 12.5cm pour 5cm de lame
Il ne manque que l'affutage














BON ANNIVERSAIRE CEDRIC !!

Admin
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://droopaille.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum