Cal.30 Browning 1919 - 1917

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cal.30 Browning 1919 - 1917

Message  Admin le Mer 26 Juin - 5:25

Voici les plans au format Autocad. Ils sont pour le moment incomplets car j'ai quelques finitions à faire.
http://droopaille.free.fr/Airsoft/Cal30/Browning%201919.dwg


Le canon
Il s'agit en fait de l'aérateur, car le canon est à l'intérieur. C'est un tube PVC de 50mm, percé de 92 trous (4*12 + 4*11).
Il est fixé par 2 petites vis latérale sur le support.



L'embout de canon
C'est à la base un morceau du même tube que le canon dans lequel est manchonné un morceau également du même tube mais fendu (on le voir bien sur la première photo. Le tube externe est légèrement usiné conique (1,5°, c'est peu mais esthétiquement ça change tout).
Au bout est collée une rondelle percée au centre pour le passage des billes et rainurée pour imiter une grosse vis.






Le capot
Plaque de 5mm avec deux bandes rajoutées et un pavé pour la charnière.









Support principal
C'est la pièce qui a le plus d'importance sur la mitrailleuse. C'est à la base la plaque avant, mais des bloc rapportés sont collés pour faire le pivot du capot (en haut) et le pivot de la noix pivotante (en bas). Fixation du support canon par l'arrière sur le milieu de la plaque et enfin la plaque inférieur qui sert de support à la gearbox.




La poignée
Il s'agit en vrai du logement de ressort de compensation de recul sur lequel est fixé la poignée.
N'ayant pas son diamètre, j'ai pris un tube de 32 sur lequel j'ai manchonné à chaud un morceau du même tube. J'ai emmanché à fort un bout de bois et rainurer le tout pour y glisser la plaque qui sert de base à la poignée.
Sur le bout extérieur et après le collage de la poignée, j'ai collé une rondelle de plastique rainurée pour simuler une vis.
Sur la base de poignée, sont vissées des plaquettes en bois fixées par des vis d'assemblage (trouvables au rayon des portes chez Brico). Pour les plaquettes, j'ai juste visser des bouts de bois que j'ai mis en forme à la rape, lime et toile. La finition est faite au brou de noix et huile de lin.










Plaque arrière
Sur la vraie, la plaque arrière est logée dans des rainures sur les plaques latérales et peut être enlevée très facilement en la glissant vers le haut. J'ai voulu conserver ce fonctionnement pour accéder facilement à l'arrière de la gearbox et au contacteur. Ce sont deux plaques de largeur différente collées l'une sur l'autre, sur lesquelles est vissée la poignée (dans la partie bois).
Sur la photo, il manque le passage pour la gâchette.




Plaques latérales
Très caractéristiques de cette mitrailleuse, elles sont faite dans une plaque de PVC de 5mm d'épais. On y voit les passages pour la bande de cartouches, les trous des pivots. Sur celle du haut, on voit la rainure de guidage de la plaque arrière.
A l'avant sur les trou du bas, j'ai rajouté une petite épaisseur collée pour renforcer le pivot principal. Ça sert également à caler en largeur dans la noix de pivotement.
Le passage large pour les cartouches n'est pas définitif et il manque la rainure pour le levier d'armement.




La gear box
GB de M249, normalement Classique Army mais à l'intérieur les engrenages sont G&P.
Usinage en bout pour le guidage du bloc hop up.




Bloc Hopup :
Modification : il faut que j'alimente les billes par le haut.
Au départ il y a ça :




Je créé un support pour recevoir le bloc et dans ce support, je vais creuser un nouveau puits d'alimentation.




Je commence par boucher l'ancien trou avec de la pâte epoxy et je reperce le support avec le bloc monté pour que ce soit bien aligné.




J'ai fait une alim en biais pour ne pas avoir à plier le tuyau ou le ressort de liaison.
Je colle un petit bout de tuyau D.8 (7 intérieur) pour faire la fixation du ressort.




Voici l'intégration, pour une fois, je suis vraiment content de ce j'ai fait, je trouve que ça fait limite pro comme pièce.
Après tests, il me reste à ajuster un peu les passages et ça devrait cartonner.






Fabrication et collage du taquet de blocage du couvercle. J'ai du nettoyer la peinture et la remettre.




Fabrication du levier de blocage. Le guidage est fait par un profilé alu en T pour la partie mâle et deux barres collées pour faire une rainure en T.








Le tout monté (il manque encore toute la partie ressort).






Finition du passage pour les cartouches du côté gauche.




Voici la plaque du dessous
Pièce difficile à réaliser par manque de matière, j'ai du composer avec ce que j'avais. Du coup des bouts collés un peu partout et une fragilité certaine.






Intégration des vis de fixation de la plaque inférieure. Vis galvanisées, décapées et brunies à la flamme.




Le front sight




Voici le système de visée arrière (presque) terminé




Et l'ammobox commencée.
J'ai récupéré l'interne d'une box de M249 (celle qui était sur la 12.7) et je l'intègre dans une boite en plaques de PVC de 3mm (j'ai récup un gros lot de plaque chez Emmaus).










Vous admirerez au passage la précision des ajustements.




Point de magie la dedans, je me suis fabriqué une petite scie circulaire sur table : c'est vraiment génial, mais c'est super dangereux, on réfléchit avant chaque mouvement dessus.










J'ai reçu un nouveau collier de perles pour la demoiselle.





Dernière édition par Admin le Mar 9 Fév - 18:32, édité 5 fois

Admin
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://droopaille.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cal.30 Browning 1919 - 1917

Message  Admin le Mar 10 Sep - 18:33

Bien longtemps après, je me décide à faire un pied portable pour la dame.
J'en profiterai surement pour terminer deux ou trois trucs dessus et la peindre.

Proto du trépied : du tube PVC de 32 et le boitier en carton pour l'instant, c'est moitié con à faire cette pièce avec les épaisseurs, les angles à la con dans plusieurs plans, y a rien qui tombe juste dans mes plans.
Dommage que le lien de Eye pour les plans soit mort (Eye si tu lis et que tu les as encore, je les veux bien).








Bon, j'ai réussi à comprendre comment ça doit se goupiller. Du coup, le patron est refait et OK.
Je ressors la plaque qui m'avait servi pour la mitrailleuse et la bonne vieille méthode manuelle.



Traçage et premiers coups de meuleuse. Les traits blancs sont les futurs plis.




Et voilà, je me suis niqué le dos à bosser complétement courbé mais la découpe est finie.




Bien bossé aujourd'hui.

Déjà, pliage des pièces. Avec un simple étau et à la main, contrôle avec une équerre.
Quand c'est bien tracé et marqué, ça va super vite et c'est super propre.
J'ai mis 20° sur les plaques dessus/dessous, Eyes a mis 15°.




Petit montage vite fait pour voir si tout va bien : c'est OK.




Ensuite traçage, pointage, perçage, ébavurage des grandes plaques.




Je monte avec des sert-joint, contre-perce et pose des rivets POP au fur et à mesure.
Je sais que c'est pas top mais c'est ce que j'ai trouvé de mieux. Je devais souder mais la tôle est un peu fine et mes essais à la baguette ont été désastreux.






Perçage et test montage des pieds arrières.




Le fameux bout qui dépasse.




Enlever d'un simple coup de meuleuse.




Et voilà.




Pour l'articulation de devant, on prend des bouts qui trainent.




On perce un peu, on découpe.




Et voilà l'assemblage. Il reste la fixation du tube, changer la vis pour un peu plus de réalisme et fixer l'ensemble sur le corps.




Tournage de la noix pour rentrer dans le tube.




Fixation de la platine.




Et voilà.






J'attaque les attaches pour la barre transversale. Une rondelle d'un gros tube PVC, de la chaleur et un peu de patience.




La technique pour bien pincer les languettes de serrage.




Voilà les embouts des pieds :
Manchonnage d'une pièce en bois collée à l'intérieur du tube
Découpe en biais selon les angles voulus (environs)
Vissage / collage d'une rondelle en plastique (D.90)
Collage à l'epoxy de la pièce anti-dérapage (morceau de tube D.40, chauffé, reformé plus grand et sculpté). Une fois peint, le surplus de colle imite une soudure.




Je me suis un peu gaufré dans les angles des rondelles, j'ai du boucher avec un peu de pâte epoxy.




Fabrication de la barre transversale : découpe d'un morceau dans le même tube.




Manchonnage à chaud. Et fabrication d'un modèle en bois.




Chauffage et pincement sur le modèle.




Voilà ce que ça donne. Rajout du perçage.




Découpe et sculpture.




Et voilà. Reste plus qu'à finir la peinture.






Rotule réelle trouvée en bourse pour pas cher.
Support de rotule usinée en cône intérieur et maintenue par un joint torique sous la tôle.






Comparaison avec un vrai. Je me suis pas trop mal débrouillé.



Dernière édition par Admin le Mar 9 Fév - 18:29, édité 1 fois

Admin
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://droopaille.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cal.30 Browning 1919 - 1917

Message  Admin le Mar 9 Fév - 18:08

Il est temps de ressortir mémère et de lui donner une nouvelle robe.




Cal.30 version 1917, fin première guerre mondiale et début guerre du pacifique (John Basilone utilise ça dans les premiers épisodes de The Pacific)




Quelques modifs à faire pour la rendre plus réaliste. Un front sight. Bon il est un peu gros mais amovible, je verrai plus tard pour en refaire un si besoin.






Libre interprétation de la hausse.
Le système est fixé par vis et s'enlève facilement pour la version 1919.
C'est en séchage de peinture.






Admin
Admin

Messages : 90
Date d'inscription : 10/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://droopaille.forumgratuit.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cal.30 Browning 1919 - 1917

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum